hold'em poker club seysses Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Simuler la River en bluffant un Gros Jeu

 
Répondre au sujet    hold'em poker club seysses Index du Forum » Apprendre et Parler "Poker" » Règles et Techniques Sujet précédent
Sujet suivant
Simuler la River en bluffant un Gros Jeu
Auteur Message
Micka
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 333

Message Simuler la River en bluffant un Gros Jeu Répondre en citant
Principe général :

La ligne que nous nous apprêtons à traiter a pour but de simuler un gros jeu à la river en s'appuyant sur la fold equity de notre adversaire selon plusieurs paramètres mais en se concentrant sur la texture du tableau. Pour cela, nous nous basons sur les lignes classiques connues par tous les joueurs de poker avertis. Une ligne très agressive à la rivière est très souvent en relation a un jeu extrêmement fort. Les bluff sont généralement faits plus tôt durant la main jouée comme au flop ou à la turn.


Nous allons donc transformer notre main en bluff afin de remporter le coup. Le but de cette manœuvre est évidemment de faire coucher notre adversaire tentant de faire un value bet à la rivière avec une main descente mais loin d'être le jeu max.
En effet, sachant que nous sommes battus, nous ne pouvons nous contenter de payer pour gagner le coup. De plus, notre adversaire peut difficilement payer même si sa main est forte étant donné que nous représentons très fortement une combinaison s'approchant du jeu max.

C'est pour cette raison que nous nous appuyons sur la texture du tableau proposant beaucoup de tirages rentrés sur la river afin de mettre à tapis notre adversaire. Ce point est notre principal atout pour accroitre notre fold equity et rendre notre bluff crédible en cumulant la menace et les possibilités offertes par le tableau..

Ligne d’enchère :




TEXAS HOLDEM NO LIMIT TOURNAMENT
Siège 1 : Joueur A : 18500 in chips
Siège 2 : Joueur B : 24000 in chips
Siège 3 : Joueur C : 81000 in chips
Siège 4 : Vilain : 41000 in chips
Siège 5 : Joueur E : 13500 in chips
Siège 6 : Joueur F : 44500 in chips
Siège 7 : Joueur G : 27000 in chips
Siège 8 : Hero : 48500 in chips
Siège 9 : Joueur I : 8000 in chips

Distribué à Hero :


Ante / blinds
Joueur A post small blind 500, Joueur B post Big Blind 1000

PRE-FLOP :
Joueur C Folds, Joueur D raises to 3000, Joueur E Folds, Joueur F Folds, Joueur G Folds, Héro calls 3000, Joueur I Folds.

FLOP :
,
,


Vilain bets 4000, Hero calls 4000.
(pot 15500)

TURN :
,
,
,
,

Vilain checks, Hero checks

RIVER :
,
,
,
,


Vilain bets 10 000, Hero raises all in 44500, Vilain Folds.



Avec un stack confortable, vous décidez de payer l'ouverture du joueur en début de parole avec votre paire intermédiaire. L'ouvreur est un joueur tight agressif et n'est pas du genre à bluffer.

Le flop apporte beaucoup de combinaisons possibles et vous donne également une overpair même si celle ci n'est pas très grosse ainsi qu'un tirage quinte ventral. Rien de plus normal que de payer le continuation bet de notre adversaire. La turn est plutôt une bonne carte puisqu'elle nous apporte d'autres outs dans la situation où notre main ne serait pas bonne. Étant donné que notre adversaire check, nous checkons afin de ne pas faire grossir le pot plus qu'il ne l'est.
La River complète un tirage back door pique et une doublette. Et notre adversaire mise les deux tiers du pot. Cette mise est très souvent une mise de valorisation et donc probablement une overpaire. Cependant, cette carte n'est pas la plus dangereuse mais elle n'est pas anodine. Puisque les tapis le permettent, il est donc intéressant de simuler un gros jeu en sur-relançant cette mise de valorisation.
Nous somme crédible avec potentiellement un très gros jeu qu’il ne peut battre… et le vilain passe.



Conditions nécessaires à sa mise en œuvre :

- Le tableau est riche en offrant beaucoup de tirages mais tout en ne connectant avec pas la range adverse.
- Votre adversaire doit savoir lire les textures de flop afin d'identifier les cartes effrayantes (scare cards) offertes à la turn et à la river.
- Votre adversaire apporte beaucoup d'importance à atteindre la meilleure place possible. Chaque nouvelle place gagnée est une grande nouvelle surtout lorsque l'on approche de l'argent : autrement dit, notre adversaire a peur de sortir (fear equity).
- Le montant des tapis au moment de la mise en application de la stratégie est assez important pour que notre adversaire puisse se coucher et ne se sente pas trop engagé (commit) dans le coup.

Conditions de non mise en œuvre :

- La texture de la turn et de la river ne sont pas des cartes se combinant avec la texture du flop. Vous ne pouvez pas représentez un gros jeu crédible.
- Vous n'avez aucune fold equity contre votre adversaire.
- Votre adversaire est trop engagé (commited) à la river et n'a plus assez de jetons derrière pour coucher sur notre sur-relance à la river.
- L'adversaire joue ses cartes et ne couchera pas une double paire ou un brelan.

Détection de la ligne chez l’adversaire :

Le fait de faire une mise de valorisation à la rivière sur un tableau présentant beaucoup de combinaisons fortes pouvant battre notre jeu se fera très rarement sur relancée hormis par un jeu très fort.

Si l'adversaire possède un facteur d'agression supérieur à la normale sur la rivière (AF>2), c'est qu'il y a de forte probabilités que ce joueur ne fait pas que des sur relances avec des jeux très forts mais au contraire, abuse des textures de tableaux favorables au bluff.

Contre tactique applicable :

Si vous pensez que la rivière est trop dangereuse pour faire une mise de valorisation, mieux vaut considérer sa main comme une main défensive n'ayant que pour objectif d'attraper un éventuel bluff adverse. Évidement, si vous savez que le joueur effectuant son all-in à la rivière est en train de bluffer, le mieux est de le laisser bluffer afin de payer.

Cependant, cette situation est relativement difficile dans ce sens là. En effet, effectuer une sur-relance à la rivière est tellement souvent employé lorsque le joueur possède une combinaison proche du jeu max qu'il est difficile de savoir si c'est un bluff ou une mise de valorisation.
Le mieux reste donc de jouer passivement notre main quitte à perdre une mise de valorisation lorsque le joueur montre une agressivité importante à la river.

Conclusion :

Cette tactique a pour but d'exploiter la texture d'un tableau dangereux contre un joueur ayant peur de jouer son tournoi sur un coup très gros en créant un bluff à la river dans une situation souvent utilisée pour valoriser de gros jeux.


Ven 3 Aoû - 15:35 (2012)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 3 Aoû - 15:35 (2012)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    hold'em poker club seysses Index du Forum » Apprendre et Parler "Poker" » Règles et Techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com