hold'em poker club seysses Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Dictionnaire du Poker 1

 
Répondre au sujet    hold'em poker club seysses Index du Forum » Apprendre et Parler "Poker" » Règles et Techniques Sujet précédent
Sujet suivant
Dictionnaire du Poker 1
Auteur Message
Micka
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 333

Message Dictionnaire du Poker 1 Répondre en citant
3 Bet : Surrelance, relance sur une première relance


3 Way : Coup auquel participent trois joueurs


6 Max : Qualifie une table (de tournoi) de 6 sièges. Par extension, on rencontre parfois 5-max et même 4-max. Les tournois en 6-max permettent et même imposent un jeu plus large, car chaque joueur est plus souvent dans les blinds, et son tapis diminue donc plus rapidement qu'à une table de 9 joueurs. Synonyme se « Short Handed » (SH) mais antonyme de « Full Ring » (FR).


A-Game : Jouer notre A-game, c'est jouer de la meilleure manière qu'il nous soit possible de jouer.


Abattage (ou Showdown) : Dévoilement des cartes fermées des joueurs encore en lice après le dernier tour d'enchères


ABC : (Manière de jouer) classique, académique, sans fioritures (un jeu Straightforward). Pour avancer dans un tournoi à faible montant d'inscription, jouer un poker ABC est suffisant. Antonyme de « Tricky »


Add-On : Achat de jetons à la fin de la période de rachat dans un tournoi rebuy. Généralement, un seul add-on est permis.


AF (Aggression Factor) : AF = (nombre de mises + nombre de relances) / (nombre de calls)
Facteur d’aggressivité généralement affiché avec une décimale sur les HUD, il est compris entre 0 (pour un joueur très passif) et 3 ou 4 (pour un joueur très agressif). C'est une caractéristique très importante à prendre en compte pour comprendre le jeu d'un adversaire.
Si votre adversaire a un AF de 0,1 et qu'il mise ou relance, il y a fort à parier qu'il ait une très bonne main. En revanche, vous devez accorder moins de crédit aux mises et relances d'un joueur à l'AF très élevé.


Aggro : Abréviation d'agressif. Façon de jouer qui consiste à miser et à relancer très fréquemment, que ce soit preflop, au flop, au tournant ou à la rivière. Antonyme de passif


AI : All In (boite, tapis, push, shove)


Air : Littéralement rien, de l'air. Se dit de la main d'un joueur quand il bluffe et qu'il n'a qu'une hauteur. « Il a un monstre ou air (il a un très gros jeu ou rien du tout). »


AK Begginner’s Big Bluff : Le bluff du débutant possédant sur un flop qui n'a pas amélioré sa main (par exemple, ). Comme il sait que est une très bonne main (c'est surtout vrai preflop, mais il l'oublie généralement et estime devoir gagner avec cette main), il décide de bluffer en partant à tapis, car il ne sait pas quoi faire d'autre.


Any Two (ou ATC) : Abréviation d'any two cards : n'importe quelles deux cartes (fermées). Qualifie une hand range composée de toutes les mains possibles. « Si un joueur de la table relance 100 % du temps preflop et se couche très souvent en cas de surrelance, il est rentable de surrelancer any two contre lui, c'est-à-dire de surrelancer quelle que soit votre main »


Arc En Ciel (ou Rainbow) : Tableau dont les cartes sont toutes de couleur différente.


Assorties (Suited) : Cartes de couleur identique. Antonyme de « Offsuit » ou « dépareillé ».


Average : Montant moyen des tapis des joueurs encore en course dans un tournoi.


Backdoor (ou Runner / Runner) : (Tirage) qui a besoin de deux cartes (généralement le tournant et la rivière) pour être complété.
Les tirages backdoor ne sont pas rentables à jouer (il est déconseillé d'accorder trop d'importance dans votre prise de décision à la possibilité d'un tirage backdoor) mais ont le don de mettre en rogne (cf. tilt) vos adversaires, ce que vous pouvez utilisez à leurs dépens.
Ex : Vous avez , le flop est et les tapis volent (vous et votre adversaire misez tous vos jetons). Les tournant et rivière sont respectivement et : vous avez complété une couleur backdoor, et battez ainsi votre adversaire qui possédait, par exemple, pour un brelan floppé.


Bad Run (ou Downswing) : Longue période où rien ne réussit à un joueur, et pendant laquelle il accumule donc les pertes.


Balancer : Composer (une range) de sorte qu'elle contienne des mains très fortes et des mains beaucoup plus faible, mais pas de mains intermédiaires. Une telle range est dite balancée. Antonyme de « Merger »
Ex : Relancer UTG (premier de parole) avec , , et avec et uniquement signifie que l'on a balancé sa range d'ouverture UTG.
(Attention, je n'ai pas dit qu'une telle range était correcte ; c'est seulement pour l'exemple).


Balla : personne qui peut dépenser sans compter, tant sa fortune est grande. Ex : Prendre un taxi pour aller de Paris à Deauville parce qu'on vient de louper son train et qu'on n'a pas envie d'attendre le suivant, c'est balla.


Barrel : Miser au flop après avoir misé preflop. Miser au turn alors qu’on a l’initiative (c’est-à-dire qu’on a été le dernier à relancer), qu’on parle le premier et qu'on a misé le flop (2 barrel ou cbet turn). Pareil pour la river (3 barrel).


Bet/3Bet (ou b/3b) : Miser (bet) dans l'idée de surrelancer (3b = 3bet) la relance éventuelle de l'adversaire.


Bet Call (ou b/c) : Miser (bet) dans l'idée de suivre (call) une éventuelle relance


Bet Fold (ou b/f) : Miser (b = bet) dans l'idée de se coucher (f = fold) face à une relance éventuelle


Bellybuster (ou Gutshot ou tirage quinte ventral) : Il vous faut une carte précisément pour compléter votre tirage quinte. Les cotes sont mauvaises pour que ce tirage soit complété, mais il peut être joué s’il est concomitant à un tirage couleur. Ex : Vous possédez et le flop est . Un dix doit apparaître au tournant ou à la rivière pour que vous formiez une quinte.


Bet : Miser


Betting Patern : Schéma de mise de l'adversaire au cours des différents tours d'enchères. Il permet d'identifier sa main ou, à défaut, de resserrer l'éventail de ses mains plausibles. Beaucoup de joueurs mauvais ont des « tics » de mises. Ex : Certains joueurs vont miser 100 % du temps au flop avec une paire servie sur un tableau contenant une overcard (une carte au-dessus de leur paire, comme alors qu’ils possèdent ), et checker 100 % du temps au tournant, dans l'idée de se coucher sur une mise adverse.
Ce betting pattern est facilement exploitable, c’est-à-dire que vous pouvez aisément en tirer profit grâce à un floating.


Bilatérale (ou OESD : open-ended straight draw) : Tirage quinte par les 2 bouts


Brick (ou Blank) : Carte qui n'améliore aucune main des joueurs encore dans le coup. Ex : Vous avez relancé avec et avez été suivi par un joueur sérieux. Le flop est . Vous checkez, votre adversaire mise, vous relancez et il suit votre mise. Si le tournant est , on le nomme brick car il n’y a presque aucune chance que cette carte ait amélioré le jeu de votre adversaire. En effet, cette carte ne fait rentrer aucun tirage suite, aucun tirage couleur et, puisque votre adversaire a suivi votre relance au flop, il est très peu probable qu’il ait un deux en main.


Blocking Bet : Petite mise, généralement à la rivière, faite par le premier de parole dans le but d’éviter d’avoir à payer une mise adverse trop chère, ce qui est probable s'il choisit de checker. Grâce à ce blocking bet, le joueur « fixe » le prix de l’abattage, lorsqu’il estime que l’adversaire a peu de chances de relancer. Ex : Si le pot fait 100 $ à la rivière et que le joueur sait que s'il checke, son adversaire risque de miser 70 $, il peut faire un blocking bet de 50$ en imaginant que son adversaire ne va pas relancer à 100 $ ou plus. Ainsi, il sera allé à l'abattage pour seulement 50 $, économisant ainsi 25 $


Board : Tableau des 5 cartes communes à tous les joueurs


Boat (ou full) : Combinaison formée d'un brelan et d'une paire

Borderline : Qualifie une action (suivre, relancer ou se coucher) à la limite de la justesse du jeu. Sur le long terme, cette action ne vous fera ni beaucoup gagner, ni beaucoup perdre d’argent.


Bottom Pair : La plus petite paire utilisant une carte du tableau. Ex : sur le flop vous donne la bottom pair.


Bouton (ou OTB) : le dernier joueur à parler au flop, au tournant et à la rivière. De ce fait, il occupe la plus avantageuse des positions car il aura, au moment de prendre sa décision, beaucoup plus d’informations que ces prédécesseurs.


Break Even : Joueur qui n'a ni gagné ni perdu pendant une période ou un nombre de mains.


Brelan = Three of a kind


Broadway : N'importe quelle carte dont la valeur est entre le dix et l'as. Ex : est un broadway, alors que sont des broadways suited.


Broke : Qualifie un joueur qui a (presque) tout perdu. Pour éviter d'être broke, il faut songer à descendre de limite (c'est-à-dire à jouer moins d'argent) quand on a beaucoup perdu, en respectant ainsi le bankroll management.


Bulle (ou Bubble) : Moment d’un tournoi où il ne reste qu’une élimination avant que tous les joueurs encore en lice soient payés. Dans les tournois à fort enjeu, le moment est tendu car tout le monde espère être « dans l’argent » et ainsi être remboursé de son inscription. Lorsque tout le monde a (enfin) atteint les places payées, on dit que la bulle a été crevée. À l’approche de la bulle, les joueurs avec de petits tapis ne jouent presque plus aucune main, et les joueurs avec de gros tapis en profitent pour voler les blinds à l’envi. Un « bubble boy » est un joueur qui est le dernier éliminé à ne pas être payé.


Bully : Joueur trop agressif. C’est le cas dans un MTT (MultiTable Tournament, tournoi à plusieurs tables) lorsqu’un joueur à une table possède beaucoup plus de jetons que les autres. Il utilise la peur que provoque son gros tas de jetons pour voler les blinds et les pots plus que de raison.


Bumhunter : Joueur qui scrute les tables de cash-game afin de ne jouer que contre de très mauvais joueurs. Le bumhunter évite de jouer contre des regs gagnants.


Bust (éliminé ou « out ») : Qualifie un joueur qui se fait éliminer d'un tournoi.


Clubs (ou c) : Trefle


Check / Call (c/c) : Faire parole (check) dans l'intention de suivre (call) une éventuelle mise adverse.


Check / Fold (c/f) : Faire parole (check) dans l'idée de se coucher (fold) si quelqu'un mise. Lorsque vous avez décidé de c/f (mentalement), c'est que vous n'investirez plus un seul jeton dans le coup.


Check / Raise (c/r ou embuscade) : Faire parole (check) dans l'idée de relancer (raise) une mise adverse.


Check / Raise all in (c/rai) : Check/raise dont la relance envisagée est à tapis.


Calling Station : Joueur qui suit quelle que soit la mise adverse, et quel que soit son jeu. C'est le type de joueur vous permettant d'extraire un maximum de valeur de vos mains faites. C'est également le type de joueur qu'il ne faut pas essayer de bluffer.


Carré = « Quads » ou « Four of a kind »


Carreau = Diamond


Cash Out : En live, échanger ses jetons contre de l'argent, généralement au moment de partir du cercle ou du casino. Online, retirer une partie de sa bankroll pour la mettre sur son compte bancaire.


Continuation Bet (cbet ou cb) : Miser (une street) alors qu'on a misé à toutes les streets précédentes, et preflop. Lorsqu'un joueur est le relanceur preflop, il lui est souvent rentable de faire un cbet un certain pourcentage du temps, qu'il ait touché ou pas le flop. Cela lui permet souvent de remporter le coup, et permet de brouiller les pistes quant à la force de sa main.


CC (Clubs Clubs) : Écrit après un tableau, indique sans plus de précisions que deux des cartes du tableau sont à trèfle. Ex : J'avais , et le tableau était 759Kcc (lire "sept cinq neuf roi (avec) deux trèfles").
On ne sait pas quelles cartes sont à trèfle parmi le sept, le cinq, le neuf et le roi, mais on sait que deux d'entre elles le sont.


CCC : Écrit après un tableau, indique sans plus de précisions que trois des cartes du tableau sont à trèfle.


Check Back : Check, lorsqu'on a l'initiative et que l'adversaire vient de check avant vous. Attention : ne pas confondre avec check behind.
Ex : Je relance preflop, mon adversaire suit depuis la grosse blind. Au flop, il checke ; je peux alors "check back", au lieu de cbet.


Check Behind : Check, quand l'action arrive au joueur dernier de parole et que tous les autres ont checké. Attention : il n'est pas nécessaire que le joueur en question ait l'initiative. S'il a l'initiative, on parle de check back.


Chip Dumping : Transfert intentionnel de jetons de joueur à joueur au cours d'une partie. C'est un acte de collusion ; il est donc interdit.


Chip Race : Retrait des jetons de moindre valeur lors d'un tournoi en live, pendant une pause entre deux niveaux.


Cut Of (ou CO) : Joueur qui coupe le paquet avant que le bouton ne distribue les cartes. Position juste à droite du bouton.


Cœur = Heart


Cold Call (ou Flat Call, ou Smooth Call) : Se contenter de payer (call) la mise ou la relance adverse alors qu'une (sur)relance est envisageable, généralement quand on est presque certain d'être devant l'adversaire


Cold Deck (ou Cooler) : Rencontre de deux mains très fortes, comme si la partie avait été truquée. Si, au cours d'une partie privée, une ou plusieurs personnes voulaient vous plumer malhonnêtement (choisissez mieux vos amis la prochaine fois) en faisant croire à de la malchance, ils pourraient préparer en coulisses les cartes d'un jeu afin que vous soyez contraint de partir à tapis (par exemple, si le paquet est trié de manière à ce que vous ayez sur un flop ) et que vous perdiez le coup (dans ce cas précis, votre adversaire (et ancien ami) aurait en main, pour un carré battant votre full).


Combo (ou Combo Draw) : Main non-faite mais qui possède un grand nombre d'outs.
Ex : En Hold'Em, sur un flop . Les combos sont très puissants et même favoris face à une paire supérieure. Face à , vous auriez 56 % de chance de gagner le main. Face à , vous auriez 53 % de chance de l'emporter.


Committed : Employé lorsqu'un joueur a tellement investi dans un pot qu'il se trouve contraint de partir à tapis, tant la cote du pot est énorme


Connectors (ou Connecteurs) : Deux cartes dont les valeurs se suivent, comme ou . Connecteurs assortis (suited connectors) : deux cartes telles , dont la force preflop est faible mais dont les possibilités d'amélioration sont grandes ; c'est pourquoi elles sont préférées à d'autres mains meilleures dans l'absolu mais plus difficiles à jouer postflop (comme ).


Cote d’amélioration d’une main (ou Hand improvement odds) : Probabilité d'amélioration d'une main.
Ex : Vous avez en main, et que le tableau est , il vous manque un huit ou un roi pour obtenir une quinte.
Vous avez 8 chances (nombre de cartes qui amélioreraient votre main : les quatre huit et les quatre rois) sur 46 (nombre de cartes inconnues du paquet) d'améliorer votre main à la rivière (certes, un dix ou un valet amélioreraient aussi votre main, mais on estime généralement la cote d'amélioration d'une main en vue de battre l'adversaire.
Et si, dans ce coup, votre adversaire est encore là au moment où on dévoile la rivière, il y a fort à parier qu'il ait mieux qu'une paire de dix ou de valets). La cote d'amélioration de votre main est donc 4,75 : 1 (lire quatre virgule soixante-quinze contre un) : vous touchez une fois votre quinte pour un peu moins de cinq fois où vous ne la touchez pas.


Cote du pot (ou Pot Odds) : Ce que vous avez à gagner (le montant du pot) contre ce que vous avez à miser pour essayer de le gagner (le montant de la mise adverse).
Ex : Le pot contient 100$ et que votre adversaire mise 50$, la cote du pot lorsque la parole vous arrive est 3 : 1 (lire trois contre un) : vous devez engager une mise (50$) pour espérer en gagner trois (pot + mise adverse = 3 * 50$). En comparant la cote du pot avec vos chances d'amélioration, vous déterminez si le call est mathématique rentable. Il l'est si la cote d'amélioration de votre main est supérieure à la cote du pot.


Cote Implicite (ou Implied Odds) : Cote qui prend en compte les futurs tours de mise, et pas seulement la mise actuelle de l'adversaire.
Ex : Vous possédez , le flop est , vous êtes convaincu que votre adversaire a et vous savez qu'il partira à tapis au tournant même si la couleur (la vôtre) rentre : alors il est rentable de suivre une mise au flop de sa part qui, mathématiquement, devrait ne pas être suivie pour cause de non-rentabilité. En effet, dans cette situation, si vous suivez sa mise au flop, vous espérez gagner beaucoup plus que le montant du pot à ce moment précis. La cote implicite est donc grande dans ce cas.


Couleur = Flush


Crippled (ou short steak) : En tournoi, qualifie un joueur qui n'a presque plus de jetons


Crush : Dominer amplement une limite. Ex : ElkY crushe la NL25, il est largement gagnant en NL25.


Crushed : Avoir une main qui a un très faible pourcentage de gagner face à une autre. Ex : Avec sur , un joueur est crushed par le de son adversaire.


Crying Call (ou suivre mourant) : Suivre en pensant qu'on a perdu dans la majorité des cas... En Limit, il y a souvent des crying calls à la rivière car le pot est alors tellement gros qu'il est difficile de justifier un fold (même si l'on pense avoir perdu à 90 %, la cote du pot justifie un call).


Décaver (ou Destacker) : Prendre tous les jetons d'un adversaire sur un coup. En cash-game, c’est retirer une partie de ses jetons pour les épargner. Cette pratique est interdite. Online, vous devez quitter une table et y revenir après un laps de temps donné (par exemple une demi-heure) avant de pouvoir vous y rasseoir avec moins de jetons que ceux que vous possédiez en la quittant.


Deep : Joueur ayant un nombre important de blinds (ex : 100 bb)


Deepstack : Qualifie un tournoi dont le tapis de départ est nettement plus élevé qu'à l'accoutumée (généralement deux fois plus de jetons que pour un tournoi normal). Lorsque les tapis sont profonds, cela donne plus de force potentielle aux mains spéculatives (comme ).


Delayed Cbet (ou Cbet Retardé) : Cbet qu'un joueur fait au tournant, quand le flop a été checké et qu'il est le relanceur preflop.


Dépareillé (ou Offsuit) : Cartes qui n'ont pas la même couleur


Dominé : Main qui a une carte de même valeur que celle d'un adversaire, et dont l'autre carte a une valeur inférieure à l'autre carte de la main de l'adversaire.


DoN (« Double or Nothing » ou « Quitte ou double ») : Tournoi "quitte ou double", généralement en Sit'n Go à peu de joueurs, dont la première moitié éliminée ne gagne rien (nothing) et dont l'autre moitié gagne le double de son inscription (double).


Donkbet : Mise d'un joueur (généralement au flop) alors qu'il n'a pas l'initiative (c'est-à-dire qu'il n'est pas le dernier relanceur preflop).
Ex : Le premier joueur relance preflop et n'est suivi que par un joueur de blind. Au flop, le joueur de blind parle en premier et mise : il fait un donkbet.


Double Bellybuster : Double tirage ventral (de quinte). Les chances de compléter un tel tirage sont les mêmes que pour un tirage de quinte par les deux bouts. Ex : Par exemple, lorsqu'un joueur possède sur un flop . Un six ou un dix complèterait son tirage.


Double Chance : Un tournoi double chance est un tournoi au cours duquel, pendant une durée prédéterminée, un joueur ayant perdu la totalité de ses jetons peut recaver (une seule fois), en repayant le montant de l'inscription.
Un tounoi double chance est donc un tournoi rebuy, mais dont les joueurs sont limités à un seul rebuy.


Double Shootout (ou DS) : Double Sit and Go à une table. Ex : Dix Sit and Go à dix joueurs sont organisés. Le premier de chacun participe à la deuxième ronde qui se déroule en Sit and Go à une table et qui, lui, offre une ou plusieurs places payées. Ce format de tournoi est fréquemment utilisé pour organiser des satellites car il permet aux joueurs de multiplier jusqu'à cent leur prix d'inscription.


Draw = Tirage


Drawing Dead (ou tirage mort) : Ne plus pouvoir gagner le coup, quelles que soient les prochaines cartes distribuées.


Drawy : Flop ou tableau qui offre beaucoup de tirages. Antonyme de « Dry ». Ex : est un flop drawy. est un flop extrêmement drawy.


Dry : (Flop ou tableau) qui n'offre pas beaucoup de tirages. Si la main d'un joueur n'a pas touché ce flop ou ce tableau, il risque fort d'abandonner le coup. est le flop dry par excellence. Antonyme de « Drawy ».


Early : Qualifie la position d'un joueur qui est parmi les premiers à parler, typiquement lorsqu'il se trouve juste à gauche des blinds (UTG ou UTG+1).


Edge : Avantage d'un joueur sur un autre, concernant la manière de jouer, sous-entendu l'écart de niveau entre deux joueurs ou entre un joueur et les joueurs moyens d'une limite. Ex : J'ai un edge sur ce joueur, ou j'ai un edge sur la NL100 mais pas sur la NL200.


En Position : Être en position lors d'un tour d'enchères, c'est être le dernier à parler. C'est un avantage considérable sur les autres joueurs dans le coup, parce que vous agissez en connaissant les diverses actions de vos adversaires.


Equité (ou Equity ou Pot Equity) : C'est le pourcentage de chances que votre main a de gagner face à la main adverse ou à l'éventail de mains adverses, rapporté au montant du pot ; c'est en quelque sorte l'argent du pot qui vous revient de droit, que vous méritez.
On rencontre aussi pot equity, pour éviter la confusion avec fold equity.
Ex : Avec contre à tapis preflop dans un pot de 100 $, vous avez environ 18 $ d'équité.


EV (ou Expected Value ou Espérance Mathématique) : C'est ce que vous rapportera ou vous coûtera votre action (mise, relance ou fold) sur le long terme. EV= [probabilité de gagner]x[gains]-[probabilité de perdre]x[pertes]. On parle de EV+ (positif), ou EV – (négatif), ou EV0 (nulle).
Ex : Avec contre à tapis preflop, si le pot fait 150 $ alors que vous et votre adversaire aviez 75 $ au début du coup, votre EV est 18/100*75 $ - 82/100*75 $ = -48 $ : partir à tapis preflop avec une paires de rois contre une paire d'as n'est donc pas rentable (qui a dit incroyable ?), parce que votre EV est négative.


EV$ : En tournoi, espérance mathématique rapportée aux gains selon la place finale et la structure de gains.
EV et EV$ sont différentes et l'EV$ dépend de la structure de prix. En cash-game, l'EV$ est simplement proportionnelle à l'EV.


Facteur d’agressivité (ou Aggression Factor) : Facteur d'agressivité = (nombre de mises + nombre de relances) / (nombre de calls).
Généralement affiché avec une décimale sur les HUD, il est compris entre 0 (pour un joueur très passif) et 3 ou 4 (pour un joueur très agressif).


Fancy Play Syndrom (ou FPS) : Jeu (trop) artistique et inadapté. Pour de multiples raisons, il arrive qu'un joueur se mette à faire à peu près n'importe quoi, dans le but de développer un jeu "joli". Cette fantaisie trop souvent répétée en devient détectable et nuisible aux gains. Les excès de zèle et de confiance, ainsi que l'ennui, aboutissent souvent à ce genre de comportement. Ex : Il surrelance un surrelanceur preflop très sérieux et qui n'a pas joué une main depuis une heure avec , par exemple, parce qu'il a vu Negreanu le faire à la télé et qu'il a trouvé cela "stylé", et plus généralement, il se met à toujours jouer d'une manière exotique.


Flush Draw (FD) = Tirage Couleur


Fear Factor (ou Fear Equity, ou Facteur de peur) : Désigne la crainte d'être éliminé d'un tournoi. C'est ce dont les gros tapis profitent pour voler impunément les blinds et antes.


Feeler Bet (ou Probe Bet, ou Mise Test) : Mise destinée à "tâter le terrain", à essayer de voir ce que pourrait avoir l'adversaire selon sa réaction.


Fit or Fold : Méthode de jeu consistant à rester dans le coup après le flop si on l'a touché, et à coucher si on l'a raté. C'est une faille dans le jeu d'un tel joueur.


Flashée : En live, (carte) dont on aperçoit furtivement l'identité. Si tel est le cas, le croupier la montre alors ostensiblement à tous les joueurs de la table, par souci d'équité. Cela arrive notamment lorsqu'un joueur se couche en lançant ses cartes en direction du croupier, et que l'une d'elles effectue un 360° en l'air.


Flat Call (ou Smooth Call, ou Cold Call) : Se contenter de payer (call) la mise ou la relance adverse alors qu'une (sur)relance est envisageable, généralement quand on est presque certain d'être devant l'adversaire.


Float (ou Floating) : Suivre une mise au flop sans tirage ni paire dans le but de voler le coup plus tard (au tournant ou à la rivière) en cas de check de l'adversaire.
C'est une bonne parade contre les joueurs qui ont un pourcentage de cbet trop élevé, mais qui abandonnent facilement le coup si leur mise est suivie.
Généralement, le floating est effectué par un joueur ayant la position sur son adversaire. Hors position, on appelle cela un reverse floating.
Ex : Un Au flop le joueur A cbet et le joueur B suit. A la turn, le joueur A check et le joueur B mise : le joueur A se couche. C’est donc un floating du joueur B


Floor (ou Floor Manager) : En live, juge suprême qu'un joueur peut appeler à tout moment en cas de litige ou de conflit, et qui règlera la situation. Ils sont les garants de l'équité en cas de doute.


Fold Equity : Probabilité que l'adversaire se couche après une grosse mise.
La fold equity entre en ligne de compte dans le calcul d'EV d'une mise ou d'une relance. Elle s'évalue mais ne se calcule pas précisément.


Four of Kind = Carré (ou Quads)


Full Ring (FR) : Qualifie une table de neuf ou dix joueurs. Le jeu en FR est plus serré qu'en Short-Handed, parce que les blinds rongent plus lentement les tapis et que le nombre d'adversaires de chacun y est presque deux fois plus élevé. Antonyme de Short Handed (ou SH, ou 6-max).


Freezeout : Tournoi dans lequel un joueur est éliminé dès qu'il a perdu tous ses jetons (aucune recave possible). Antonyme de « Rebuy ».


Full = Full House, ou Boat


Gamble : Partir très facilement à tapis sans trop savoir les chances qu'on a de gagner.
Cette manière d'agir a une très forte variance et est déconseillée.


Gaper : De gap, trou.
Un one-gaper est une main composée de deux cartes presque connectées, séparée par un trou.
Ex : est un one-gaper ; alors que est un two-gaper.


Good Game (GG) : Bonne partie


Good Run (ou Upswing, ou Rush, ou Heather) : Période jamais assez longue où tout réussit à un joueur, et pendant laquelle il accumule donc les gains. Antonyme de « Bad Run ».


Grind : Jouer à une limite que l'on domine plus ou moins, généralement en multitablant, en accumulant petit à petit les gains. Dans le sens de grinder, il y a l'image d'une action longue et peu rentable, mais rentable.


Gutshot (GS, ou Bellybuster) : Tirage de quinte ventral. Il vous faut une carte précisément pour compléter votre tirage quinte. Les cotes sont mauvaises pour que ce tirage soit complété, mais il peut être joué s’il est concomitant à un tirage couleur.


Hand Improvement Odds = Probabilité d'amélioration d'une main.


Hand Range (ou Range) : Eventail de main


Handgrabber : C'est un logiciel qui permet de récupérer les hand histories cryptées de certains réseaux de rooms online pour les rendre lisibles pour un tracker.


Head up (HU) = Tete à Tete


Heart (h) = Coeur


Heather (ou Rush, ou Good Run) : Période où tout réussit à un joueur : ses tirages rentrent, les bad beats sont absents, ses bluffs font coucher ses adversaires, etc.


Hero : Nom donné au joueur dont on connaît les cartes fermées, lorsqu'il raconte une main qu'il a jouée. Lorsqu'on discute d'une main sur un forum, on fait référence au joueur sous ce nom, évitant ainsi d'avoir à retrouver le pseudo du joueur. On nommera l’autre joueur « Villain ».


Hero Fold : Action de se coucher alors qu'on a un très bon jeu. Hero fold s'utilise généralement quand la décision est délicate.


Hi Jack (HJ) : Position occupée par le joueur à droite du Cut-Off, donc deux places à droite du joueur au bouton.


High : Utilisé comme suffixe à un nom de carte pour indiquer la plus haute carte du tableau. est un tableau queen-high, ou Q-high.


High-Roller : Tournoi dont le prix d'inscription est très élevé, et qui se déroule en marge du main event d'une série de tournois.


Hit and Run : Pratique consistant à quitter la table juste après avoir gagné un gros pot. Cette pratique très mal vue est parfois utilisée en shortstack (petit tapis) de manière professionnelle, comme un style de jeu part entière, dont une des facettes est le hit and run.


Hors de Position (ou « Out of Position » ou « oop ») : Joueur qui, au cours d'un tour d'enchères, n'est pas le dernier à parler.


HUD (Head Up Display) : Affichage qui est superposé à l'écran d'un jeu vidéo pour donner des caractéristiques précises en temps réel. Au poker online, ce sont les informations qu'un tracker donne sur des joueurs en fonction de ce qu'il a calculé d'après l'historique de mains entre lui et vous.
Les caractéristiques affichées sont au moins le pourcentage de coups joués sans être de blind, le pourcentage de relance preflop et l'agressivité. Le hud aide à la prise de décision.


ICM (Independant Chip Model) : Moyen de calculer le gain en fonction des proportions de jetons de chacun à l'instant t d'un Sit and Go (SnG) ou d'un Multitable tournament (MTT), une fois que l'on est dans les places payées.


Implied Odds (Cote Implicite) : Cote qui prend en compte les futurs tours de mise, et pas seulement la mise actuelle de l'adversaire.
Ex : Vous possédez , le flop est , vous êtes convaincu que votre adversaire a et vous savez qu'il partira à tapis au tournant même si la couleur (la vôtre) rentre : alors il est rentable de suivre une mise au flop de sa part qui, mathématiquement, devrait ne pas être suivie pour cause de non-rentabilité. En effet, dans cette situation, si vous suivez sa mise au flop, vous espérez gagner beaucoup plus que le montant du pot à ce moment précis. La cote implicite est donc grande dans ce cas.


In The Dark : Agir sans regarder ses cartes fermées, ou sans regarder le tableau. Pratiqué évidemment déconseillée.


ITM (In The Money) : En tournoi, qualifie un joueur qui a atteint les places payées. Les joueurs sont in the money dès que la bulle éclate.


Insta- (ou snap-): Apocope d'instantané. Préfixe à une action pour exprimer qu'elle est faite instantanément. Ainsi sont construits instacall (suivre instantanément), instafold (se coucher instantanément), instaraise (relancer instantanément). Par exemple : "Pour moi, dans cette situation, s'il relance, c'est instafold, car il a forcément un brelan".


LAG (Large, ou Loose) : Joueur qui joue beaucoup de mains (loose, large, ample), et qui les joue de manière agressive. Antonyme de « Sérré » ou « Tight ».


Large (Lag, ou Loose) : Joueur qui joue beaucoup de mains preflop, ou qui reste dans le coup postflop avec de faibles tirages ou une faible main. Antonyme de « Sérré » ou « Tight ».


Last Longueur (LL) : Pari annexe (side bet) fait entre plusieurs joueurs au cours d'un tournoi et dont le vainqueur est celui qui terminera à la meilleure place, donc qui aura été éliminé le dernier.


Lay Down : Action de coucher sa main. Au cours du main event 2009, François Balmix Balmigère a fait un lay down d'anthologie, avec , sur , face au de Darvin Moon.


Lead : Prendre l'initiative en misant le premier au cours d'un tour d'enchères.


Leak : Faille dans le jeu, lacune qu'un joueur essaie de déceler chez un autre afin de l'exploiter et d'en tirer profit.


Limp : Preflop, suivre le montant de la grosse blind, ne pas relancer. Un joueur usant de cette technique est appelé limper. Il est fortement déconseillé de limper en short-handed.


Lockout : Situation où la main favorite s'améliore encore, annihilant les chances de l'adversaire de l'emporter. Ex : à tapis contre sur un tableau , et qui touche au tournant.


Longshot : Main qui a très peu de chances de s'améliorer. Ex : Tirage quinte ventral, tirage backdoor couleur…


Luckbox : Joueur qui enchaîne les coups de chance à une table. Ex : Je me suis fait éliminer par une vraie luckbox, il a décavé au moins trois joueurs de la table avec ses poubelles.


M : nombre de tours où vous pourriez rester en course lors d'un tournoi si vous jetiez toutes vos mains. Plus votre M est grand, plus vous pouvez vous permettre d'attendre de bonnes mains pour entrer dans un coup. Plus il est faible, plus vous devez être agressif preflop, car vous n'avez plus le temps d'attendre avant que les blinds et antes n'aient raison de vous.
M = (tapis d'un joueur) / (blinds + antes du niveau en cours).


Merger : Concentrer (une range de mains) vers des mains fortes. Une telle range est dite mergée. Antonyme de Polariser ou Balancer.
Ex : Une hand range de 3bet mergée est typiquement : , , , , , s et o (3,5 % des mains).


Metagame : Les tells, la psychologie des joueurs, les techniques couramment employées dans le monde du poker à l'époque où se déroule une partie, l'image que les autres ont d'un joueur, l'historique, etc. : tout cela fait partie du metagame. Dans les parties high stakes, c'est un élément essentiel à la victoire, car au niveau purement technique, les joueurs de ces limites sont généralement très proches, et aucun n'a vraiment d'edge sur l'autre. C'est donc sur le metagame que la victoire a de fortes chances de se jouer.


Middle Position (MP) : Milieu de parole, entre les early positions (UTG et UTG+1) et les late positions (HJ, CO et OTB).


Misclick : Dû à une inattention passagère, à un tremblement subit ou à votre chat qui joue avec votre souris, le misclick est le fait de cliquer sur le mauvais bouton.


Move : Action consistant à miser ou à relancer dans une situation qui ne s'y prête pas obligatoirement.


MTT (Multitable Tournament) : Tournoi à plusieurs tables. Ce terme est employé en opposition à Sit and Go, souvent joué sur une seule table.


Muck : Ne pas montrer sa main quand on sait qu'elle est moins bonne que celle de l'adversaire, et la rendre face cachée au croupier.


Narrow the field : Miser afin qu'un ou plusieurs adversaires se couchent, et ainsi réduire leur nombre.


New York Back Raise (NYBR) : Action d'un niveau avancé consistant à suivre en position une relance, dans le but d'induire un squeeze de la part d'un joueur dans les blinds, après quoi on envisage de le surrelancer.


Nit : Désigne un joueur très serré, que ce soit preflop ou postflop. Il ne joue que des mains très fortes ( , , etc.) et vous avez tout intérêt à le laisser dans son délire lorsqu'il se met à miser gros dans un coup.


No Brainer : Qualifie une action qui ne souffre, par son évidence, aucune contestation. Ex : Un no brainer call désigne un call évident vu la situation. Ce call ne mérite pas de griller un seul neurone pour être envisagé ni exécuté.


Nut Flush Draw : Le tirage de la meilleure couleur possible. Ex : Si un joueur a sur un tableau , il a le nut flush draw.


Nut Straight Draw : Le tirage de la meilleure quinte possible. Si un joueur a sur un flop , il a le nut straight draw.


Nuts : C'est le meilleur jeu possible, ou un jeu imbattable. Attention, les nuts ne restent pas toujours les nuts ; par exemple, lorsque vous avez la meilleure quinte possible et qu'une doublette apparaît ou qu'un tirage couleur rentre, vous n'avez plus les nuts.


OESD (Open Ended Straight Draw) : Tirage quinte bilatéral
Ex : Si un joueur a sur un tableau , il a un oesd.


Offsuit (Off, dépareillées, ou « o ») : Cartes qui n'ont pas la même couleur. Antonyme de « Suited » (s) ou assorties.


Open Limp : Un joueur open limp lorsque, avant le flop, personne n'est volontairement entré dans le coût, et qu'il se contente de payer le montant de la grosse blind.


Open Raise : Un joueur open raise lorsque, avant le flop, personne n'est volontairement entré dans le coût, et qu'il relance.


Option (ou Straddle) : Blind vivante valant le double de la grosse blind. L'option est possible (d'où le nom) en cash-game pour le joueur situé à gauche du joueur de grosse blind, et lui donne le droit de parler en dernier preflop, dans les hold'ems. Elle est en vigueur uniquement en live, mais est mathématiquement EV- (non-rentable).


OTB (On the Button ou Bouton) : Le dernier joueur à parler au flop, au tournant et à la rivière. De ce fait, il occupe la plus avantageuse des positions car il aura, au moment de prendre sa décision, beaucoup plus d’informations que ces prédécesseurs.


Outdraw (ou Suckout) : Gagner en n'étant clairement pas favori (par exemple avec vs ) sans que l'adversaire ait mal joué.


Outplay : Gagner (gagner une main, gagner plus qu'on devrait) parce qu'on joue mieux que son adversaire. Les joueurs débutants ou jouant à une limite trop élevée pour leur niveau sont souvent "outplayed" par les joueurs plus expérimentés.


Overbet : Miser (beaucoup) plus que le montant du pot, ou mise (beaucoup) plus haute que le montant du pot. Cette technique peut être rentable si elle est utilisée correctement, mais nécessite de bien connaître ses adversaires.


Overcall : Suivre une mise après qu'un ou plusieurs joueurs ont déja suivi avant vous, généralement preflop.


Overcard (OC) : Carte du tableau au-dessus de la paire qu'un joueur a en main ; ou Carte fermée d'un joueur au-dessus de celles du tableau.


Overlay : Dans un tournoi à prizepool garanti, lorsque le nombre de joueurs inscrits ne permet pas d'atteindre la somme garantie, on dit qu'il y a overlay : c'est l'organisateur qui paie la différence. Ce genre de tournois est recherché car avantageux pour le joueur.


Overpair : est une overpair sur le flop . Cette situation est très rentable quand vous jouez contre un joueur qui ne réussira pas à coucher son . Elle amène cependant de nombreux joueurs à se faire décaver lorsque leur adversaire possède (pour un brelan floppé).


Plus (+) : Ajouté après une main en Texas Hold'Em, notamment en parlant d'une range, pour indiquer qu'elle inclut les mains similaires supérieures à celle suffixée. Ex : QQ+ signifie : {QQ, KK ou AA} ; JTs+ signifie : {JTs, QJs, KQs ou AKs}.


Passif : Façon de jouer qui consiste à se coucher souvent ou à se contenter de suivre seulement. Antonyme d’Aggro (Agressif).


Peel (a Flop) : Ne faire que suivre pour voir une carte supplémentaire.
Cette manière d'agir constitue généralement une faiblesse dans le jeu.


PFR (Preflop Raise) : C'est le pourcentage de mains qu'un joueur a relancées preflop. Le PFR est affiché par les HUD des trackers, et permet de juger de la largeur de l'éventail de mains jouées preflop par un joueur.
Ex : En full ring, 15 / 16 % de PFR indique un éventail moyen, en dessous le joueur est plutôt serré, au-dessus le joueur est large. L'interprétation reste arbitraire mais le PFR reste un excellent indicateur.


Pique = Spades (s)


Pocket Pair (pp) : 2 cartes fermées d'un joueur forme une paire. Ex : pp8


Poker Face : Visage impassible d'un joueur de poker à table, qui ne varie ni en fonction des enjeux, ni en fonction de la main qu'il possède, comme Phil Ivey.


Postflop : Qui se produit après que le flop a été dévoilé.


Pot Bet (pb) : Mise d'un montant proche de celui du pot.


Pot Control (Contrôle du Pot) : Fait de checker un tableau dans le but de ne pas faire grossir le pot, bien que le joueur pense que sa main puisse être la meilleure.


Pot Equity (Equité) : C'est le pourcentage de chances que votre main a de gagner face à la main adverse ou à l'éventail de mains adverses, rapporté au montant du pot. C'est en quelque sorte l'argent du pot qui vous revient de droit, que vous méritez. Ex : Avec contre à tapis préflop dans un pot de 100$, vous avez environ 18$ d'équité.


Pot Odds (Cote du Pot) : Ce que vous avez à gagner (le montant du pot) contre ce que vous avez à miser pour essayer de le gagner (le montant de la mise adverse). Ex : Le pot contient 100$ et que votre adversaire mise 50$, la cote du pot lorsque la parole vous arrive est 3 : 1 (lire trois contre un) : vous devez engager une mise (50$) pour espérer en gagner trois (pot + mise adverse = 3 * 50$). En comparant la cote du pot avec vos chances d'amélioration, vous déterminez si le call est mathématique rentable. Il l'est si la cote d'amélioration de votre main est supérieure à la cote du pot.


Preflop (pf) : Qui se produit avant le flop. On parle ainsi de relance preflop, d'action preflop, etc.


Probe Bet (Feeler Bet, Mise Test) : Mise destinée à "tâter le terrain", à essayer de voir ce que pourrait avoir l'adversaire selon sa réaction.


Push (All In, Tapis, Shove, Boite, AI) : Un joueur push lorsqu'il mise la totalité de ses jetons.


Push or Fold : En tournoi, lorsqu'un joueur n'a presque plus de jetons (une petite dizaine de blinds) et que c'est son tour de parler, il n'a mathématiquement que deux options envisageables : faire tapis (push) et se coucher (fold). Relancer à un montant moindre que celui de son tapis ou suivre serait une erreur. On dit qu'il "passe en mode push or fold".


Quads (ou Four of a Kind) = Carré


Quinte (ou Straight, ou Str8) = Suite


Quinte Flush (Straight Flush) = Suite à couleur


Quinte Flush Royale = Royal Flush


Rainbow (r) : Tableau dont les cartes sont toutes de couleur différente.


Range : Ensemble des cartes fermées qu'un joueur est susceptible de posséder dans une situation donnée, au vu de ses actions sur le coup et de son profil. Estimer la range adverse est une des clés pour progresser au poker.


Reg : Désigne un joueur qui fréquente beaucoup un cercle de jeu, ou une certaine limite online. C'est généralement un bon joueur.


Reraise (Surrelance ou 3bet) = Relance d’une relance


Resteal : Preflop, surrelance faite avec une mauvaise main (en bluff, donc) par un joueur qui pense que le relanceur initial a relancé en bluff.


Result Oriented : Être result oriented, c'est donner un avis influencé par le résultat de la main commentée. C'est un comportement à proscrire pour progresser. Ce n'est pas parce qu'on gagne un coup qu'on a bien joué.
Ex : Lorsqu'un joueur part à tapis avec contre et qu'il remporte le coup grâce à un tableau , dire qu'il a bien joué, c'est être result oriented.


Reverse Floating : Floating réalisé lorsqu'on n'a pas la position.
Ex : Au flop, joueur A checke, joueur B cbet, joueur A suit. Et au Turn, joueur A mise, joueur B couche.Le joueur A a donc effectué un reverse floating.


Rigged = Truqué


Risk / Reward : Ratio risque/récompense. Pour qu'un bluff soit rentable, il faut que le risque (ce qu'on mise) soit faible et que la récompense (ce qu'on gagne sur le coup) soit élevé.


ROI (return on investment, retour sur investissement exprimé en %) :
ROI = ( ( retour - capital investi ) / capital investi ) * 100. Ce terme est utilisé par les joueurs de Sit'n Go et de Multitable tournaments (MTT) lorsqu'ils calculent leur gains moyens.
Ex : Un ROI de 10 % indique qu'en moyenne, ce joueur gagne 10 % de plus que le montant qu'il engage dans un tournoi.


RoR (Risk of Ruin) : C'est le risque de perdre l'intégralité de sa bankroll, de devenir broke. ROR = e^( (-2 x Winrate x Bankroll) / (standard deviation)²).
Les valeurs Winrate, BR sont exprimées en bb , big bets. La valeur communément admise par les professionnels est 1 % ou moins de RoR pour être tranquille.


Run (something) Twice : En cash-game uniquement, distribuer deux fois le tournant et la rivière (ou, plus rarement, seulement la rivière) lorsque deux joueurs sont à tapis. Le pot est alors divisé en deux moitiés, chacune d'elles étant donnée au joueur ayant remporté la main sur l'un des tableaux.
Ex : Deux joueurs ( et ) sont à tapis sur un flop . Le croupier distribue deux tournants et deux rivières. S'il distribue et , alors chacun des deux joueurs remporte la moitié du pot. Cette pratique n'a lieu que si les deux joueurs se sont mis d'accord avec le croupier pour "run (the turn and the river) twice".


Runner – Runner : Nom donné à un tirage qui a eu besoin de deux cartes (généralement le tournant et la rivière) pour être complété. Synonyme de « Backdoor ».
Ex : Vous avez et le flop est et les tapis volent (vous et votre adversaire misez tous vos jetons). Les tournant et rivière sont respectivement et : vous avez complété une couleur runner-runner, et battez ainsi votre adversaire qui possédait, par exemple, pour un brelan floppé. Les runner-runner ne sont pas rentables à jouer (il est déconseillé d'accorder trop d'importance dans votre prise de décision à la possibilité d'un tirage backdoor) mais ont le don de mettre en rogne (cf. tilt) vos adversaires, ce que vous pouvez utilisez à ses dépens.


Rush = Good Run, ou Upswing, ou Heater. Antonyme de Bad Run


Scared Money : Qualifie un joueur qui a peur de perdre l'argent qu'il a devant lui, généralement parce qu'il joue au-dessus de ses moyens. Le bankroll management permet d'éviter cela.


Scary Board : Désigne un tableau qui offre de nombreuses possibilités de tirage, rendant votre jeu fait potentiellement très faible.
Ex : Si un joueur a et que le flop est , il peut le considérer comme scary board.


Scary Card : Désigne une carte qui améliore potentiellement la main adverse et qui vous amène à vous demander s'il faut calmer le jeu.
Ex : Si un joueur a et que le flop est , alors est une scary card.


Semi Bluff : Mise effectuée quand un joueur possède un tirage, dans le but d'optimiser ses chances de remporter le coup. En effet, si un joueur possède un tirage, il a deux manières de remporter le coup : en améliorant sa main (si le tirage rentre) ou en faisant coucher son adversaire.
Ex : Lorsqu'un joueur a un tirage et qu'il mise (en semi-bluff), il peut gagner le coup en réussissant son bluff (l’adversaire se couche) mais, s'il "rate" son bluff, il peut quand même remporter le coup si son tirage est complété.


Sérre (ou Tight) : (Joueur) qui ne joue que peu de mains preflop, ou qui ne reste dans le coup postflop qu'avec une main décente. Antonyme de Large ou Loose


Set (ou Trips) : Paire servie qui forme un brelan, généralement au flop.


Slowplay (ou Sandbag) : Jouer une très bonne main en essayant de piéger l'adversaire par une faible agression.


Set Mining : Avec un petite paire en main, suivre une relance adverse preflop dont on estime qu'elle représente une paire supérieure, dans l'espoir de trouver un set et de décaver l'adversaire. Le set mining n'est rentable si les deux joueurs au un tapis d'au moins huit fois le montant de la relance, pour avoir la cote, et si on sait que l'adversaire aura beaucoup de mal à coucher son overpair après le flop.


Set-Up (ou Cold Deck) : Rencontre de deux mains très fortes mais d'inégale valeur. Le joueur ayant la main la plus faible se fait généralement décaver sans pouvoir se reprocher quoi que ce soit.
Ex : Un joueur a , un autre a et le flop est . Les deux ont un full et feront tout pour gagner le tapis de l'autre, pensant avoir la meilleure main. Le deuxième perdra tous ses jetons sans avoir mal joué le coup.


Ship It : Expression criée généralement à la fin d'une main, quand on l'a gagnée, où à la fin d'un tournoi que l'on a remporté.


Shootout : Tournoi où l'on ne casse pas les tables, et où le vainqueur de chaque table est qualifié pour le tour suivant, qui généralement offre des places payées.


Short-Handed (SH ou 6-max) : Qualifie une table de six joueurs ou moins, par opposition à Full Ring, où le nombre de joueurs est supérieur (neuf ou dix). Le jeu en SH est plus large qu'en Full Ring, parce que les blinds rongent plus vite le tapis des joueurs, et que le nombre d'adversaires de chacun est moindre. Antonyme de Full Ring (FR).


Shove = Push, Boite, All In, Tapis, AI


Showdown (SD ou Abattage) : Dévoilement des cartes fermées des joueurs encore en lice après le dernier tour d'enchères.


Showdown Value : Une main a de la showdown value lorsqu'elle n'est pas très forte mais qu'elle a des chances respectables d'être la meilleure à l'abattage. Lorsqu'un joueur pense que sa main a de la showdown value, il essaie de limiter le grossissement du pot pour avoir un abattage à moindre coût.


Shuffle Up And Deal : Expression consacrée, prononcée au début d'un tournoi pour le démarrer, en autorisant l'ensemble des croupiers à mélanger puis à distribuer les cartes.


Side Bet : Se dit d'un pari effectué en marge d'un autre événement. Par exemple, parier sur la couleur de la prochaine carte découverte par le coupier, sur le nombre de lettres du prénom de la prochaine serveuse à venir, etc.


Sit and Go (SnG) : Tournoi qui démarre lorsque le nombre de joueurs requis est atteint, généralement de quoi remplir une table. À opposer aux tournois qui sont programmés et démarreront à une heure fixée.


Sizing : Ajustement de la monnaie de la mise


Slowplay (ou Sandbag) : Jouer une très bonne main en essayant de piéger l'adversaire par une faible agression.


Slowroll : prendre beaucoup de temps pour suivre une mise à la fin d'un coup, ou prendre trop de temps pour montrer ses cartes à l'abattage alors qu'on a un jeu énorme, voire le jeu max. L'usage condamne cette pratique mais elle est parfois sciemment utilisée dans le but de mettre en tilt un adversaire. Attention, slowroller vous fait autant d'ennemis à table que de joueurs assis. Tous vos adversaires ainsi que le croupier vous auront dans le collimateur.


Smooth Call (ou Flat Call, ou Cold Call) : Se contenter de payer (call) la mise ou la relance adverse alors qu'une (sur)relance est envisageable, généralement quand on est presque certain d'être devant l'adversaire.


Snap- (ou Insta-) : Préfixe à une action pour indiquer qu'elle est faite instantanément. Ainsi, on rencontre snapcall (call instantané) et snapfold (fold instantané). Lorsque votre adversaire snapcall le flop, cela peut signifie qu'il est à tirage (couleur ou quinte), et qu'il a décidé de voir coûte que coûte le tournant.


Softplaying : Elle est pratiquée par deux joueurs qui se connaissent afin de ne pas se prendre de jetons l'un à l'autre. Par exemple, série de checks jusqu'à la rivière alors alors que la main impose une relance. Le soft-playing peut être, selon les circonstances, assimilé à de la collusion.


Spades (s) = Pique


Spew (ou Spewy) : Gaspiller de l’argent à une table de cash-game en misant avec une espérance de gains grandement négative. C’est ce que fait un joueur en tilt.


Split : Partage du pot entre les joueurs à égalité sur un coup


Split Pair : paire composée d'une carte visible et d'une carte non visible.


Squeeze : Relance très appuyée après la mise d'un joueur en début de parole qui a été suivi par un ou plusieurs joueurs dans le but de remporter preflop un pot d'un montant substantiel.


Stack : Tapis


Steal (Vol) : Action de s'adjuger un pot par une relance rédhibitoire, généralement lorsqu'on est en position et que personne n'a montré de force, notamment preflop, lorsqu'on est au bouton ou au Cut-Off et que personne n'est rentré dans le coup.


Steaming (Tilter) : Jouer de manière stupide, généralement après un ou plusieurs coups de malchance.


Stop and Go : Technique utilisée par les petits tapis en tournoi, consistant à ne pas faire tapis preflop, mais à simplement suivre la relance (stop) preflop, dans l'intention de faire tapis (go) quel que soit le flop.


Stop Loss : Seuil de pertes au-delà duquel un joueur décide de quitter une table de cash-game. Ex : En s'imposant un stop loss de deux caves, un joueur s'arrêtera de jouer dès qu'il aura perdu deux caves. C'est ce que font beaucoup de joueurs qui jouent à de trop hautes limites par rapport à leur bankroll et par ceux qui connaissent leur propension à facilement tilter.


Straddle (Option) : Blind vivante valant le double de la grosse blind. Le straddle est possible en cash-game pour le joueur situé à gauche du joueur de grosse blind, et lui donne le droit de parler en dernier preflop, dans les hold'ems. Elle est en vigueur uniquement en live, mais est mathématiquement EV- (non-rentable).


Straight = Quinte, Suite


Straight Draw : Tirage Quinte


Straight Flush : Quinte Flush


Straightforward (Académique) : Manière de jouer classique, sans fioritures. Antonyme de « Tricky ».


Street : Tour d'enchères. En hold'em, il y a quatre streets (preflop, flop, tournant, rivière)


String Bet : En live, mise des jetons en plusieurs fois. Façon proscrite de miser, car les abus seraient faciles à mettre en œuvre. En effet, un joueur pourrait miser quelques jetons et observer la tête de son adversaire avant d'éventuellement en rajouter. Un joueur doit donc toujours miser les jetons en une seule fois. Le plus simple est d'annoncer à haute voix le montant de votre mise, votre parole faisant foi en cas de différend entre vos gestes et celle-ci.


Suckout (ou Outdraw) : Gagner en n'étant clairement pas favori (par exemple avec vs ) sans que l'adversaire ait mal joué.


Suite = Straight ou Quinte ou Str8


Suited (Assorties ou « s ») : Cartes de couleur identique.


Surrelance (Reraise ou 3bet) : relance d’une relance


Swing (Balancement) : Mouvement de bankroll vers le haut (upswing) ou vers le bas (downswing) qui n'est pas uniquement au niveau de jeu du joueur en question, mais également au caractère aléatoire qui intervient de manière significative dans les résultats.


Tableau (Board) = Ensemble des cartes communautaires d'un hold'em. Elles sont utilisables par tous les joueurs pour former leur main.


TAG (tight aggressive) : Joueur qui joue peu de mains (tight, serré) et qui les joue de manière agressive (aggressive, aggro).


Tapis : Boite, All In, Push, Shove, AI


Tell : Indice comportemental permettant d'affiner son jugement sur le jeu de l'adversaire, en live.


Tete à Tete = Heads Up (HU)


Texture : Aspects ou spécificités d'un flop, d'un tableau, du point de vue des tirages qu'il permet, par exemple. Ex : Dois-je Relancer avec un brelan flopé ? Cela dépend de la texture du flop : s'il est sec ( et que tu as , par exemple), il vaut généralement mieux se contenter de suivre (sauf s'il contient un as, par exemple, et que tu sais que ton adversaire partira à tapis sans problème avec un as en main) ; s'il est drawy ( et que tu as par exemple), alors il vaut mieux relancer, afin que ton adversaire te suive ou parte à tapis. Il y a aura tellement de tirages dans sa range que relancer sera profitable.


Thin Value Bet : Généralement, mise à la rivière avec une main faible quand le joueur pense que l'adversaire a une main encore plus faible que la sienne et qu'il peut quand même suivre cette mise.


Tight (Sérré) : Joueur qui ne joue que peu de mains preflop, ou qui ne reste dans le coup postflop qu'avec une main décente. Antonyme de Loose, Large.


Tilter (Steaming) : Jouer de manière stupide, généralement après un ou plusieurs coups de malchance.


Timing Tell : Selon qu'un joueur agit instantanément ou en prenant beaucoup de temps, on peut amincir son éventail de mains plausibles.


Typiquement, un mauvais joueur paiera au flop très vite lorsqu'il aura un tirage, et prendra plus de temps avec une main faite.


Tirage = Draw (straight draw pour la quinte, et flush draw pour la couleur)


TPTK (Top Paire Top Kicker) : La meilleure paire avec le meilleur kicker possible.


Tracker : Logiciel utilitaire qui récupère toutes les mains que vous jouez online et qui les intègre. Il est utile pour analyser des mains a posteriori, pour dénicher vos lacunes et surtout pour voir grâce à un HUD les statistiques de vos adversaires en temps réel.


Trap = Piège ou Piéger


Trashtalkink = Attitude surtout rencontrée en live qui consiste à inonder l'adversaire d'un flot de paroles ordurières autant que malvenues, dont le but est la déstabilisation de l'adversaire et l'obtention d'informations sur sa main grâce à ses réactions. Online, cette attitude est facilement répréhensible par une suspension du tchat de l'auteur.


Trefle = Clubs (c)


Tricky = Joueur facétieux dans son jeu. Antonyme d’académique


Trips (ou Set) : Brelan grâce à une carte qui a doublé sur le tableau.


Twice (Run something twice) : en cash-game uniquement, distribuer deux fois le tournant et la rivière (ou, plus rarement, seulement la rivière) lorsque deux joueurs sont à tapis. Le pot est alors divisé en deux moitiés, chacune d'elles étant donnée au joueur ayant remporté la main sur l'un des tableaux.
Cette pratique n'a lieu que si les deux joueurs se sont mis d'accord avec le croupier pour "run (the turn and the river) twice".
Ex : Deux joueurs ( et ) sont à tapis sur un flop .
Le croupier distribue deux tournants et deux rivières. S'il distribue et , alors chacun des deux joueurs remporte la moitié du pot.


UTG (Under the Gun) : Premier joueur à parler preflop, et qui se trouve donc juste après les blinds. Ne connaissant aucune des decisions de ses adversaires, il doit jouer de manière beaucoup plus serrée que s'il était en position intermédiaire, ou en position tardive. On pourra parler de UTG+1 pour le joueur à sa droite et ainsi de suite…


Underdog : Joueur qui n'est pas le favori dans un coup.
Ex : Si et sont à tapis sur un flop , alors est favori à 69 %. est l'underdog.


Unlucky (ul) = Malchanceux.


Upswing (Rush ou Good Run) : Période toujours trop courte de gains due à un good run et/ou à un bon niveau de jeu. Antonyme de Bad Run


Unimproved (ui) : Main qui ne s'est pas améliorée.


Value Bet : Mise qu'un joueur fait parce qu'il pense avoir la meilleure main, dans le but de faire suivre l'adversaire et donc de tirer de la valeur de sa main.


Value Cut : Fait de se faire payer par une main meilleure que la sienne, alors qu'on misait pour valeur (value bet).
Ex : J'ai sur un tableau ; je mise pour valeur, et me fais payer par : je me "value cut".


VGG (Very Good Game) : Commentaire exprimé après une partie, ou quand un joueur se fait éliminer, pour signaler qu'on a pris beaucoup de plaisir à jouer.


Villain : Nom donné à l'adversaire, lorsqu'un joueur parle d'une main qu'il a jouée. Ce terme n'est en aucun cas péjoratif, il est simplement traditionnel. L’autre joueur se nomera « Hero ».
Ex : Je relance à 150, et Villain me check/raise à 550.


Vol (Steal) : Action de s'adjuger un pot par une relance rédhibitoire, généralement lorsqu'on est en position et que personne n'a montré de force, notamment preflop, lorsqu'on est au bouton ou au Cut-Off et que personne n'est rentré dans le coup.


VPIP (Volontary Put $ In the Pot) : Pourcentage de mains auxquelles prend part un joueur qui doit miser pour y participer (on ne compte donc pas les mains où le joueur est de grosse blind et que le pot n'est pas relancé preflop). C'est une caractéristique essentielle qui est affichée par tous les HUD et qui permet de situer grossièrement l'éventail de mains avec lesquelles un joueur entre dans un coup.


Wa/Wb (way ahead/way behind) : Situation épineuse où un joueur pense que sa main est loin devant celle de son adversaire, soit loin derrière. Dans ce cas, il est conseillé d'essayer d'avoir un abattage bon marché, en limitant son agressivité.


Walk : Coup gagné sans rien faire par un joueur de grosse blind quand tous les autres joueurs se sont couchés.


Weak : Joueur généralement passif qui a peur de prendre des risques lorsqu'il n'est pas sûr d'être gagnant, ce qui le rend lisible et facile à bluffer.


WP (Well Played) : Expression employée online après une main, pour caresser son adversaire le sens du poil.


X : Carte dont on ne connait pas la valeur mais qui n’a aucune importance dans la compréhension du coup.


Ven 3 Aoû - 02:15 (2012)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 3 Aoû - 02:15 (2012)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    hold'em poker club seysses Index du Forum » Apprendre et Parler "Poker" » Règles et Techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com